19 décembre 2012

Delhicieux?

DSC00097

Beaucoup de témoignages de personnes ayant voyagé en Inde ou y ayant vécu pendant quelques temps disent que leur séjour dans le sous-continent indien les a particulièrement marqué voire qu'ils ont ressenti un choc important. Des sentiments différents de ceux ressentis dans d'autres pays.

Ce « syndrome de l'Inde » est décrit sur de nombreux blogs, dans les discours de nombreux voyageurs et même dans certains livres sur l'Inde. L'un des plus connus d'entre eux, Les fous de l'Inde, présente l'expérience de Régis Airault, ancien psychiatre au consulat de France à Bombay, qui a eu a prendre en charge différentes personnes avant leur rapatriement dans l'hexagone. Livre intéressant,que je vous encourage à lire, voici le lien du titre du livre et le présentant rapidement http://books.google.fr/books/about/Fous_de_l_Inde.html?hl=fr&id=Y9t9AAAAMAAJ

Et toi ? Comment se passe l'adaptation ?


Je tiens à rassurer ceux et celles qui en doutaient encore, je ne suis pas, contrairement à
certaines personnes dans le bouquin, devenu fou et je vais très bien !
En ce qui concerne mes premiers mois en Inde, ce qui m'a le plus demandé d'efforts d'adaptation
c'est :
-la vie nocturne que je trouve moins dynamique et couche-tôt que dans d'autres villes ou j'ai vécu
ces dernières années(Lyon, Rennes et surtout Séville).
-Mais aussi et surtout le fait de passer d'une ville d'environ 200 000 habitants comme Rennes à une
mégalopole comme New Delhi, d'environ 19 millions d'habitants ! Au delà du fait qu'une ville
indienne se différencie d'une ville française, ce « léger » écart dans le nombre d'habitants fait la
différence !
New Delhi est la 9e la plus peuplée du monde. 19 millions d'habitants, c'est un peu moins du tiers
de la population française dans une seule ville ! Sachant que ce chiffre est sûrement sous-estimée,
puisque d'après un récent article du Times of India, la moitié de la population vivrait dans des
bidonvilles ou des logements bricolés illégaux. http://articles.timesofindia.indiatimes.com/2012-10-04/delhi/34258982_1_civic-bodies-municipal-solid-waste-unauthorized-colonies


C'est la première fois que je vis dans une ville aussi grande et peuplée. Ce qui veut dire entre autre :
-un métro bondé à toutes les heures de la journée(à part pour les derniers départs vers 22H30).
- une pollution assez élevée. Certains jours, le smog, nuage de pollution cache le soleil qu'on voit au
loin juste derrière.

DSC00056

DSC00025

Nehru Place, place to be pour acheter ordinateurs ou matériel informatique.

-des distances plus élevées. La dernière fois pour aller jouer au foot, je devais aller de mon quartier, situé au Sud de Delhi jusqu'à un terrain dans l'Ouest de Delhi. 1H20 de métro et 29 kilomètres plus tard j'y étais !
-plus de bruit. Entre les coups de klaxons à répétition et les vendeurs ambulants qui dès 6H30, 7H du matin font le tour du quartier en annonçant « assez fort » ce qu'ils vendent, le silence se fait beaucoup plus rare !

DSC00245

Voilà donc un bref résumé de petites choses demandant de l'adaptation.
Vivre dans une ville comme Delhi, cela veut dire qu'on y voit et côtoie une multitude de populations et de nationalités. Immigrés d'états indiens parmi les plus pauvres comme le Bihar, l'Uttar Pradesh ou plus fortunés comme le Kerala, descendants de réfugiés pakistanais et du Bangladesh(au moment
de la partition en 1947 avec le Pakistan), Népalais vivant majoritairement à l'Est, à Laxmi Nagar,étudiants africains, du Congo, du Mozambique, du Nigeria, entrepreneurs, managers,stagiaires, travailleurs sociaux et humanitaires,diplomates, enseignants espagnols,chiliens, brésiliens, français, allemands, australiens, italiens, canadiens... Delhi est une mosaïque depopulations venant des quatre coins de l'Inde et du monde. Ce qui se retrouve dans les restaurants et événements culturels qu'on retrouve dans cette ville.
En ce qui concerne les monuments que j'ai vu jusqu'à présent,
Le jardin du Lodhi Garden et ses tombes, agréable pour pique-niquer, s'asseoir sur les pelouses,
avec ou sans livres.
Humayuns Tumb

DSC02077

DSC00676

Show must go on. Demain direction l'Ouganda pour deux semaines.

Bonnes fêtes et a l"année prochaine!!

Posté par wokito à 15:34 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Delhicieux?

Nouveau commentaire