08 janvier 2013

Uganda part one

Photo 213

DSC00991

De retour depuis deux jours d'Ouganda. C'était mon troisième séjour. Après septembre 2007 et août 2010, j'y étais cette fois pour les vacances de Noël. 5 années se sont écoulées depuis la première fois où j'ai pu découvrir mes racines et le pays de mon père. 5 années pendant lesquelles je n'ai pas écrit une seule ligne sur mes impressions, sur mes opinions, mon regard sur la société ougandaise, sur sa géographie, ses moeurs, ses habitants, son climat, sa culture, bref... 5 années sans écrire sur mes origines et le lien que j'ai pu retrouvé en y allant. Pourquoi ? Peut-être la sensation de ne pas avoir assez de recul, d'accorder une telle importance à ce et ces séjours que tout mot écrit à leur sujet devait être pesé et réfléchi... Ou l'absence d'envie, de besoin. Ou peut-être tout simplement que le temps a fait son travail et que c'est maintenant le moment d'écrire quelques lignes sur l'Ouganda.
Reprise de contact avec ma famille ougandaise inattendue et particulière en 2006. Je considère ce moment comme une sorte de seconde naissance et chaque jour je relativise les différents problèmes pouvant me toucher personnellement. Je me considère depuis comme un privilégié, un chanceux, une personne qui par le biais des circonstances a pu reprendre contact avec la moitié de ce qui le constitue. Mais gardons un peu de suspens pour la suite, je vous raconterait cela plus tard. Avant de dire ce que j'ai pu ressentir durant mon et mes premiers séjours en Ouganda, je vais d'abord présenter l'Ouganda sous forme d'abécédaire en mixant mes expériences, récits de ma famille et autres contenus.

A comme Amin Dada.

Cette lettre lui était inévitablement réservé. Il est la référence principale dont les gens disposent en Europe et dans beaucoup de continents lorsqu'ils entendent le nom Ouganda, Uganda(qui vient du luganda Buganda mais j'y reviendrais plus tard).
Troisième président de l'Ouganda de 1971 à 1979(indépendant en 1962), le régime de ce dictateur a profondément marqué l'histoire du pays, avec, entre autre, à son actif :
-des centaines de milliers de morts.
-l'expulsion d'une grande partie de la communauté indienne installé en Ouganda.
Ceux-ci sont depuis peu à peu revenu mais reste moins nombreux qu'auparavant.
Pour ceux qui veulent creuser et en apprendre plus sur cette triste période de l'histoire ougandaise ,voici quelques références :
-le lien wikipédia pour ceux et celles qui ont moins le temps:http://fr.wikipedia.org/wiki/Idi_Amin_Dada#Chute_et_exil
-le film « The Last King of Scotland » avec Forrest Withetaker pour ceux qui veulent allier l'utile à l'agréable, la réflexion au divertissement:http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=61207.html
-un documentaire de Barbet Schroeder avec des entretiens avec Amin Dada:http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=3865.html
Je vous recommande surtout le troisième lien, un documentaire de très, très grande qualité. Possibilité de vous le transmettre, je l'ai sur cd.
Pour la petite histoire, en ce qui concerne les sanctions vis-à-vis de l'ancien dictateur, celui-ci est mort vierge de toute sanction, en Arabie Saoudite, en 2003. Triste tango entre l'impunité et la criminalité de haut vol.

B comme BODA-BODA.

BODA BODA. Un mariage-mariage(boda veut dire mariage en espagnol) ? Non !

Les BODA-BODA sont les taxis-motos qu'on trouvent dans toutes les villes ougandaises. Appelées à la base BORDER-BORDER puisque que servant à l'origine à traverser les frontières des pays voisins de l'Ouganda, elles sont devenues avec l'accent ougandais les BODA-BODA.
Pratiques en cas d'embouteillage, j'ai eu l'occasion de les expérimenter la première fois, en septembre 2007, pour me rendre au Namboole Stadium(aujourd'hui appelé Mandela Stadium) voir un match de qualification pour la Coupe du Monde de football 2007 entre L'Ouganda et le Niger.

Photo 557

Photo 558

DSC00973

 

Prochain article : les lettres C, D et qui sait peut-être plus...
Portez-vous bien et au fait: Bonne année

Posté par wokito à 17:35 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Uganda part one

Nouveau commentaire