11 février 2013

Y-a t-il une place pour le football au pays du cricket?

IMG_8092   DSC01125

Parcs,pelouses, places bitumées, stades, rues, bars, restaurants... Le cricket se joue partout, est présent partout.

Des matchs diffusés à la télévision dans les bars aux jeunes qui jouent en fin d'après-midi dans le petit square en bas de chez moi, cricket is everywhere.
Et le foot dans tout ça ?
Avant d'arriver en Inde, beaucoup de mes amis ou proches faisait les remarques et les pronostics suivants au sujet de la pratique du ballon rond à Delhi :
« Tu vas devoir te mettre au cricket ou au hockey sur gazon »
« A part des équipes d'expatriés, ça va être difficile de trouver du monde pour jouer au foot ».
« Il va faire trop chaud, tu ne pourras pas faire de sport ».
Même si la place du foot est beaucoup plus réduite qu'en Europe, Afrique ou Amérique du Sud, il y a beaucoup de possibilités pour jouer au foot à Delhi !

Première possibilité : intégrer un club indien. Ce que j'ai fait en rejoignant depuis août et mon arrivée, le NFC(New Friends Club) club de l'Ouest de Delhi.

DSC00037

DSC00039

Comment ça marche ?

1-Combien de divisions ?

Les championnats organisés par la Fédération Indienne de Football compte 4 divisions :
Première Division : L'Indian Premier League. Sur les 14 clubs jouant dans cette première division, 4 viennent de Calcutta, 3 de Goa et 3 de Bombay mais aucun de Delhi.

Deuxième Division : 2 ou 3 poules de six équipes.
Troisième Division : A League
Quatrième Division :B League dans laquelle je joue.
En dessous il y a une multitude de clubs. Pour monter en quatrième division et donc jouer en championnat, les règles sont assez bizarres : un système de points gagnés en fonction des résultats à des matches amicaux et des tournois. Un club ne jouant pas dans une de ces quatre divisions, peut mettre du temps à accéder au quatrième échelon.


2-Quel niveau ?
Je ne connais pas le niveau de la Première Division mais pour les autres, je peux en parler un petit peu puisque j'ai fait un essai dans un club de D2,plusieurs matchs amicaux contre des clubs de D3 et joué une quinzaine de matches en D4.
-De ce que j'ai vu dans le club où j'ai fait un essai pendant dix jours, Hindustan FC qui actuellement
est à la bagarre pour monter en D1, le niveau est proche du niveau d'une DRH et pour certains
joueurs DSE en France(en tout cas de ce que j'ai vu en Bretagne). C'est-à-dire entre 7e et 8e division
française
-Pour la D3 et la D4, on est proche d'un niveau PH, D1 en Bretagne, c'est-à-dire 9e ou 10e division
française.

DSC01138

DSC01140

Le nouveau maillot.Avant vu que je venais d'arriver, je prenais celui d'un autre(j'ai eu le numero 80 une fois).

3-Des règles.... étranges !

Nous avons d'abord joué un championnat d'août à mi octobre, que nous avons gagné, ce qui supposait que nous devions monté en Troisième Division. Mais, mais because there is always a but ! Une règle que nous ne connaissions pas avant de commencer le championnat nous a pénalisé et
empêché de monter(une autre équipe a déposé un recours) :En B League, il faut au moins aligner à chaque match, un minimum de 8 joueurs de moins de 22 ans, ce que nous n'avons pas fait !Conclusion : nous ne montons pas dans la division supérieure.

4-Un contraste entre règles professionnelles et amateurisme
D'un côté, l'application de règles professionnelles comme le fait de ne pouvoir mettre que 16 noms sur la feuille de match et le droit de ne faire que 3 remplacements avec affichage du panneau avec les numéros des joueurs.
De l'autre, un calendrier fixé à la dernière minute(nous sommes supposés reprendre un championnat en mars mais... rien de sur), pas d’entraînements et pas ou peu d'échauffements collectifs avant le match.


5-Qui sont les joueurs de mon club?
Une équipe majoritairement composée de joueurs venant de classe moyenne supérieure ou classe supérieure. Parmi les joueurs de mon équipe, on trouve des étudiants en économie, des banquiers, des gestionnaires de fonds d'assurance, de livrets d'épargne, deux pilotes d'avions et beaucoup de
joueurs travaillant dans la comptabilité. Nous sommes au total environ 27 joueurs. Majoritairement des Hindous mais aussi 5 ou 6 sikhs mais pas de musulmans à ma connaissance.

DSC00749

DSC01107

6-Brèves de vestiaires

Je suis le seul étranger et à part quelques rares nigérians croisés à des tournois, je suis généralement le seul sur les 22 joueurs présents sur le terrain. Mais je passe apparemment dans le paysage, puisque mi octobre sur un des derniers matchs de championnat, après avoir légèrement
« secoué » un joueur de l'autre équipe sur un corner, l'arbitre donne un coup de sifflet et m'appelle. Il me dit deux phrases en hindi que je ne comprends pas et me dit à la fin : Tikkè?(qui veut dire OK,seule chose que j'ai comprise) et j'ai répondu Tikkè !D'ailleurs regarder cette photo, la différence
entre les autres joueurs et moi n'est pas si nette.

DSC00082

7-Rahul, le coach.

Les relations interculturelles, quand on est dans un autre pays, implique souvent de ne pas interpréter les expressions ou attitudes des autres avec la grille de lecture, les lunettes utilisées dans son pays. Rahul, entraineur du club me paraissait très froid au départ mais est en fait plutôt réservé, peu expressif(comme beaucoup de coachs que j'ai croisé en Inde) et au final très enthousiaste malgré la froideur de départ qu'il peut renvoyer. Il m'a au final, comme les joueurs de l'équipe, super bien accueilli. Son enthousiasme et sa motivation sont d'ailleurs visibles dans les sms collectifs qu'ils nous envoient avant et ou après chaque match.

Extraits:

4 octobre 2012:  "NFC 1-1 Delhi Students. We came from behind and levelled it up... but next match it's DO or DIE...Gear up guys! We have to make it. Details-NFC vs Delhi Tigers Akshardham. On sat. Last match and our Fate will be decided. A division or B.
It's up to us and our Attitude. Confirm your avaibility asap.

13 Septembre 2012: Great Job guys!! Convincing victory!! NFC 5-1 State Bank. Hattrick by Anu and a Brace by our French Boy Pedro. Overall Good Play. Great Result for the Team. Cheers.

Même si avant le match, le coach ou le capitaine fait le speech en hindi, il y a systématiquement un joueur de l'équipe qui me traduit en anglais après.

DSC00753

Les horaires des matchs sont très variables, allant de 7H30 du matin un samedi à 16H de l'après-midi un mercredi. Pour se rendre au lieu de match, les distances sont assez élevées, au minimum 45 minutes de métro, pouvant aller jusqu'à 1H30 de trajet aller,avec un métro « assez bondé »(nous
sommes dans une ville de 22 millions).


8-Et alors, y-a-t-il une place pour le football à l'ombre du cricket ?
Je ne peux pas répondre à cette question mais une anecdote me vient à l'esprit.
Un dimanche de novembre, 8H30, match amical à l'Ouest de Delhi près de la station de métro Tagore Garden. Deuxième mi-temps, il reste 15 minutes à jouer et soudain... deux joueurs de cricket traversent le terrain et commencent à installer le tapis et les installations pour le terrain de cricket en plein milieu du rond central et sur le côté droit du terrain.

Je regarde autour de moi si les autres joueurs réagissent. Personne ne bronche.

Posté par wokito à 14:00 - Commentaires [1] - Permalien [#]


Commentaires sur Y-a t-il une place pour le football au pays du cricket?

    et pour l'athlé ? tu es un athlète ,tu es the flyin'ougandian n'est il pas?
    possedes tu encore ton fulgurant depart et qu'en est il de la pi pi gi comment dit on
    pas de jeune fille en hindi?
    à plus

    Posté par eric, 18 février 2013 à 09:40 | | Répondre
Nouveau commentaire